team japan car 66

Pour les passionnés et pocesseur de voiture japonaise
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 HONDA CRX 1.6i-16 Mk2 (1987 - 1992)

Aller en bas 
AuteurMessage
badboys66
Admin
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 42
Localisation : le boulou (66)

MessageSujet: HONDA CRX 1.6i-16 Mk2 (1987 - 1992)   Mar 20 Avr - 16:56





(1991)
8 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES HONDA CRX 1.6i-16 Mk2
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, 2 arbre à cames en tête
Position: transversal AV
Alimentation: injection électronique PGM-F1 régulée par microprocesseur digital à 10 bits.
Cylindrée en cm3: 1 590
Alésage x course : 75 x 90
Puissance ch DIN à tr/mn: 130 à 6 800.
Puissance au litre en ch: 81,76
Couple maxi en Nm à tr/mn: 143 à 5 100
Couple au litre en Nm : 89,93
TRANSMISSION
AV
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 910
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 7
ROUES
Freins : 2 disques ventilés AV et 2 disques pleins AR.
Pneus : AV et AR 185/60 VR 14.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 205
400 m DA en secondes: 16
1 000 m DA en secondes: 29,2
0 à 100 km/h : 8,1
0 à 180 km/h : 29,8
Consommation moyenne : 9 L/100 Km.


Sochoïro Honda a fondé son entreprise en 1947. Son catalogue ne comportait alors que des motos. Ce n'est qu'au début des années 60 que le constructeur Japonais se tournera vers l'automobile sans délaisser pour autant le monde de la moto. La grande saga des Honda Civic a démarré en 1972. Mais il faudra attendre la quatrième génération pour que Honda lui offre un dérivé ludique sous la forme d'un petit coupé biplace. Né CRX en juillet 1983 avec des moteurs 1300 et 1500 cm3 (de 100 ch), la course à la puissance va démarrer en 1986 avec un 1,6 litres 16 soupapes de 125 ch. Mais Honda, fidèle à sa tradition de motoriste et de fabricant de motos, poursuit donc l'évolution de ses modèles et de ses mécaniques, sans pour autant sombrer dans la facilité de l'augmentation de cylindrée. La nouvelle CRX Mk2 aura donc toujours un moteur 1,6 litres mais développant 5 ch de plus que sur la CRX Mk1 1600 en attendant la future CRX VTEC de 150 ch.


DESIGN
Les designers Honda n'ont pas trop cherché à tout bouleverser. Force est de constater que le premier coup de crayon était si réussi, tant sur la Civic Mk4 que sur le coupé CRX Mk1 qu'une réactualisation de la carrosserie était suffisante. Le coupé CRX Mk2 est même plus réussi que le Mk1. Les lignes se sont adoucies et les phares se sont affinés. La participation discrète de Pininfarina en tant que consultant est certainement pas anodine dans le résultat obtenu. La poupe présente notamment une petite originalité avec une deuxième vitre sous l'arête du hayon. Efficace et esthétique. Un tel artifice sera repris plus tard par Mercedes sur son Coupé Sport et par Citroën sur sa C4 coupé . Les surfaces vitrées se sont élargies et donnent plus de clarté dans l'habitacle. En revanche, en été sans climatisation, l'habitacle devient vite surchauffé comme dans les anciennes Opel Tigra ou Opel Calibra sans climatisation. L'habitacle offre en revanche un réel changement. La place intérieur demeure identique, en revanche la présentation est beaucoup plus moderne même si le dessin de l'ensemble demeure encore très classique. Le combiné d'instruments (complet) est face à vous et sur le côté se trouve la console centrale où sont regroupées toutes les autres commandes. Le coupé Honda CRX Mk2 s'est offert une paire de baquets siglés " CRX " du plus bel effet. Beaux, confortables et efficaces. Les plastiques sont de très bonne facture et les assemblages sont irréprochables. Nous sommes bien loin de la finition d'alors des Peugeot 205 GTI et des Renault Supercinq GT Turbo. L'équipement de série était relativement complet surtout pour les versions françaises puisque seule la climatisation était alors en option.

MOTEUR
Avant qu'Honda ne commercialise la variante 1,6 litres VTEC avec ses 150 ch et sa distribution variable évoluée, le coupé CRX 1.6i-16 Mk2 reçoit donc le moteur 1,6 litres DOHC tout alu. Coiffé d'une culasse 16 soupapes à deux arbres à cames en tête, ce moteur à la conception soignée développe 130 ch à 6800 tr/mn et 143 Nm de couple à 5700 tr/mn. Des données qui pourraient laisser craindre une mécanique pointue, mais il n'en est rien dans les faits puisque la courbe de couple reste généreuse de 2800 à 7000 tr/mn. Ce bloc Honda est donc l'un des rares moteurs multisoupapes de sa génération à rester souple et disponible même à bas régime. Avec sa conception tout alu, il est plus léger que celui monté sur le coupé CRX 1.6i-16 Mk1 et gagne 10% de puissance en plus. Les silent-blocs et les points d'ancrage du moteur ont été prévus de telle façon à limiter les vibrations en tout genre. C'est par une boîte mécanique à 5 rapports (celle du coupé Honda CRX 1.6i-16 Mk1 avec des rapports un peu plus courts) que le conducteur anime le 1,6 litres de 130 ch. Le maniement du levier est ferme et précis et les rapports idéalement étagés. Cela permet ainsi au coupé CRX 1.6i-16 Mk2 d'être performant (205 km/h en vitesse maxi), d'accélérer rapidement avec le 0 à 100 km/h en 8,1 secondes et moins de 30 secondes pour le kilomètre départ arrêté. Les reprises sont correctes grâce aux rapports de boîte et à l'élasticité du moteur


CHASSIS
Afin de faire taire les critiques naissantes sur la tenue de route des Honda, le constructeur nippon n'a pas hésiter à employer des solutions techniques issues de la compétition. L'essieu avant abandonne en effet le classique MacPherson pour un système à double triangulation. Les points d'ancrages sont situés sur un faux châssis frontal. Avec un tel montage, l'avantage est que les combinés ressorts-amortisseurs avant peuvent se consacrer pleinement à l'absorption des chocs et des vibrations de manière optimale. L'essieu arrière est composé également de deux triangles superposés appliqués à 2 bras tirés. Un dispositif complet de bras oscillants dénommé " Multicontrol " complète le dispositif du train arrière. Aussi bien à l'avant qu'à l'arrière, des barres antiroulis sont montées. Une direction non assistée à crémaillère et des freins à disques (ventilés à l'avant) complète la panoplie. Tous les journalistes de l'époque qui l'ont essayé ont loué ses qualités dynamiques. Vive, tenue de route efficace et précise et direction idoïne. Le seul reproche trouvé est l'instabilité lors des phases de freinage appuyées.

:: CONCLUSION
Le coupé Honda CRX 1.6i-16 Mk2 a redonné un coup de boost à la lignée CRX. Juste avant le fantastique moteur VTEC de 150 ch, le 1,6 litres 16 soupapes tout alu de 130 ch permet de bien mettre en valeur un châssis vif et sportif le tout emballé dans une carrosserie au look craquant. Et si on vous dit en plus que les CRX vieillissent bien, sont fiables et endurants et que leur cote est très accessible, il ne faut pas hésiter trop longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
 
HONDA CRX 1.6i-16 Mk2 (1987 - 1992)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
team japan car 66 :: VOITURE :: HONDA-
Sauter vers: