team japan car 66

Pour les passionnés et pocesseur de voiture japonaise
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 HONDA S2000

Aller en bas 
AuteurMessage
badboys66
Admin
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 42
Localisation : le boulou (66)

MessageSujet: HONDA S2000   Mar 20 Avr - 17:19



16 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES
Moteur: 4 cylindres en ligne 16s
Cylindrée: 1997 cm3
Puissance: 240 ch à 8300 tr/mn
Couple: 208 Nm à 7500 tr/mn
Transmission: AR BVM6
Poids: 1265 Kg
Pneumatiques: Av 205/55 - Ar 225/50 VR 16
PERFORMANCES
Vitesse maxi: 240 KM/H
0 à 100km/h: 6"5
1000m D.A: 26"5
80 à 120 KM/H (5è/6è): 7s8/10s1
CONSOMMATION
Ville/route/mixte: 13.2/7.9/9.9 L/100km
Réservoir: 50 L


PRESENTATION
Issue d'une longue lignée de petits roadsters la Honda S2000 est une véritable vitrine du savoir-faire maison. Elle s'inspire du concept-car SSM, principalement dans ses lignes qui évoquent une sportivité exacerbée par un séduisant mélange de modernisme et de tradition. La face avant est particulièrement réussie. On regrette simplement les deux lave-phares noirs peu discrets. Les lignes sublimes de ce roadster attirent irrésistiblement le pilote derrière son volant. Pas très joyeux, l'intérieur présente néanmoins une excellente finition. La première bonne surprise est constituée par un clin d'oeil aux voitures de course : la clé sert à mettre le contact mais le démarreur est actionné par un gros bouton rouge disposé à gauche du volant et sur lequel est écrit "START ENGINE". Tout un symbole. L’ergonomie est très soignée. Pourtant, la première réserve concerne la position du volant. Fixe et placé très bas, il masque en partie l'instrumentation numérique très "compétition" pour les grands gabarits. Dommage, mais pour le reste, la position de conduite est parfaite avec des sièges offrant un maintien impeccable et des commandes bien placées. Le tunnel central de transmission qui sépare le pilote du passager, supporte un pommeau de vitesse en titane. Sportive mais pas dépouillée pour autant, la Honda S2000 est équipée en série d'un lecteur CD, de la climatisation, de phares au Xénon, du déverrouillage sans clé, des glaces, rétroviseurs et serrures électriques. La capote également électrique se met en place en 6", frein à main obligatoirement serré. Le couvre capote, rangé dans le coffre, réduit considérablement la place qui, comme dans tout cabriolet sportif, est déjà mesurée, malgré l'adoption d'une roue de secours de type galette. Un système antivol à immobilisateur est aussi fourni, pour ceux qui craignent à leur bijou. En fait, l'équipement est tellement complet qu'il n'y a quasiment rien à ajouter en dehors du hard-top. La sécurité n'est pas en reste et le cadre comme la carrosserie sont conçus pour protéger contre tous les impacts. La visibilité est remarquable vers l'avant, mais médiocre de 3/4 arrière. Ne cherchez pas en revanche de boite à gants ni de vide-poche, aucun rangement n’a été prévu ! L'objectif est clair : la S2000 privilégie le plaisir de conduite et la sportivité, vous voilà prévenu...

MOTEUR
Fidèle à ses talents de motoriste, HONDA a placé ici la barre très haut. Le rendement du moteur atmosphérique de la Honda S2000 décroche la palme de la catégorie : 120 ch/L ! C'est mieux qu'une Ferrari F360 Modena !!! Avec seulement 4 cylindres (ce que ne laisse pas supposer la double sortie d'échappement) pour 2000cm3 de cylindrée, le nouveau bloc VTEC aux cotes super carrées et équipé de pistons en aluminium forgé, développe la puissance de 240ch à 8300 tr/mn pour un couple maxi de 208 Nm à 7500 tr/min. Le rupteur, atteint au régime phénoménal de 9500 tr/mn, nous met l'eau à la bouche ! Contact, pression sur le bouton rouge. Premier constat, la mécanique est très discrete au ralenti. On en serait presque déçu. Lors des premiers kilomètres, le temps de laisser monter en température la mécanique, on apprécie cette discrétion et sa bonne élasticité qui laisse envisager une conduite urbaine ou touristique agréable. Mais cela ne dure qu'un temps ! Bien rapidement, votre pied droit prend les commandes. La route se dégage et permet d'appuyer plus franchement sur l'accélérateur. Impressionnantes, mais linéaires, les accélérations dévoilent la double personnalité de cette mécanique d'orfèvre. Au delà de 5850 tr/min, la "bête" se déchaîne et le son feutré laisse la place à un hurlement de moteur de course jusqu'au rupteur qui vous rappele à l'ordre avant que vous n'ayez eu le temps de vous en rendre compte… Le paisible cabriolet se transforme comme par enchantement en une diabolique sportive ! Revers de la médaille, le niveau sonore assez impressionant pourra rapidement rebuter un passager (ou une passère) notament sur des trajets autoroutiers. Mais le plaisir de la conduite n'est-il pas un plaisir égoïste ? Les montées en régime s'enchaînent au rythme des mouvements du sélecteur. Le couple haut perché impose d'incessants rétrogradages. Heureusement, l'accouplement avec une boîte 6 vitesses excellemment bien étagée et munie d’un sélecteur très précis au débattement très court permet de tirer le meilleur parti de cette mécanique pointue en limitant les chutes de régime entre les rapports. Le beau temps aidant, les premiers kilomètres effectués cheveux au vent laissent envisager des chronos canons. Nous nous garderons bien de vérifier les 240 KM/H annoncés, les vitesses non avouables affichées au compteur étant déjà obtenues dans un vacarme invraisemblale ! Malgré un poids que l'on peut trouver trop élevé, les accélération sont fulgurantes : de 0 à 100 km/h en 6"5 et le kilomètre D.A. en 26"5. Belle performance à signaler également côté consommation car le 2.0L VTEC sait rester sobre en usage normal. Et s'il révèle un appétit plus conséquent en conduite sportive, les 16 L/100km demandés ne semblent pas démesurés. En revanche, le réservoir se retrouve rapidement à sec par faute d'une contenance bien trop faible.

COMPORTEMENT
Sur ce plan là aussi, Honda démontre son savoir-faire et on se réjouit de découvrir que ce moteur exceptionnel est admirablement servi par un châssis bien affûté. Comme ses illustres ancêtres, la S2000 est un cabriolet 2 places à moteur avant et roues arrière motrices. Une architecture longtemps abandonnée par Honda et qui, ici, associée à un positionnement derrière l’axe des roues avant de la mécanique, offre une répartition des masses idéale. Ce bolide se prédispose ainsi plus au pilotage qu'à la conduite. Le différentiel Torsen garantit une motricité absolue en sortie de virage et autorise même quelques jolies figures en survirage. L'autobloquant joue ici parfaitement son rôle, la voiture se pilote du bout des doigts et des pieds ! La structure en acier emboutie composée d'un profond tunnel central et de longerons en X affiche une rigidité exceptionnelle et plutôt rare pour un cabriolet. Les suspensions - de superbes triangles superposés inégaux - peuvent du coup encaisser sans faiblir les contraintes générées par les larges pneumatiques. Aucune torsion parasite ne vient perturber leur travail rigoureux. Sur notre terrain d'essai constitué en majeure partie de petites routes sinueuses, il nous a été impossible de prendre la voiture en défaut. Elle fait même preuve d'une précision de tout premier ordre qui fait réellement oublier qu'on a affaire à un cabriolet. Un vrai régal auquel participe la direction électrique à assistance variable, directe autour du point milieu puis de plus en plus démultipliée vers les butées. Au volant de la S2000, les virages s’enchaînent à un rythme éfreiné. Facile à doser et conjugué à un ABS aussi discret qu'efficace, le freinage s'avère puissant et particulièrement endurant. Equilibrée, progressive dans ses réactions, la S2000 se passe sans problème d'antipatinage grâce au fonctionnement linéaire de sa mécanique et au couple réduit à bas régime. Côté confort, jusqu'à 120 Km/H, les remous d'air sont efficacement contenus lorsque les vitres latérales et le petit déflecteur (optionnel) sont remontés. Mais soyons clair, le confort n'est pas le point fort de la S2000 ! Pour concevoir la voiture de sport idéale, les ingénieurs Honda ont tout mis en oeuvre pour relier au maximum le conducteur à sa voiture.

:: CONCLUSION
Comme vous l'avez compris, la S2000 répond parfaitement à la mission qui lui a été confiée. Son 4 cylindres n'a peut-être pas la musicalité d'un 6 en ligne, en V ou à plat, mais c'est un vrai moteur de course et ses qualités dynamiques ont de quoi faire de l'ombre à celles de ses rivales.Du sport et rien d'autre pour la Honda S2000, machine exclusive et radicale. Les bémols concernent le niveau sonore assourdissant à la longue et le manque de polyvalence au quotidien de l'engin. Mais toute considération objective et rationnelle n'a pas sa place dans la décision d'acheter une telle machine à sensations.
Revenir en haut Aller en bas
 
HONDA S2000
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pool top net honda
» a vendre Honda accord 1992
» kit moteur honda
» Est-ce que le U Honda passe sous la selle ?
» honda 300 af-9

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
team japan car 66 :: VOITURE :: HONDA-
Sauter vers: