team japan car 66

Pour les passionnés et pocesseur de voiture japonaise
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 MAZDA 3 2.0 MZR Performance

Aller en bas 
AuteurMessage
badboys66
Admin
avatar

Messages : 454
Date d'inscription : 09/04/2010
Age : 42
Localisation : le boulou (66)

MessageSujet: MAZDA 3 2.0 MZR Performance   Mer 21 Avr - 13:58




9 CV FISCAUX
CARACTERISTIQUES TECHNIQUES MAZDA 3 2.0 MZR Performance
MOTEUR
Type: 4 cylindres en ligne, 16 soupapes, 2 arbre à cames en tête
Position: Transversal AV
Alimentation: Injection électronique + admission à calage variable VIS.
Cylindrée en cm3: 1 999
Alésage x course : 87,5 x 83,1
Puissance ch DIN à tr/mn: 150 à 6 000.
Puissance au litre en ch: 75,03
Couple maxi en Mkg à tr/mn: 19,1 à 4 500
Couple au litre en Mkg : 9,6
TRANSMISSION
AV + TCS + DSC
Boîte de vitesses (rapports): Manuelle 5 rapports.
POIDS
Données constructeur en kg: 1 303
Rapport poids/puissance en kg/ch DIN : 8,68
ROUES
Freins : AV disques ventilés (Ø 300 mm), AR disques (Ø 280 mm) + ABS + EBD.
Pneus : AV et AR Bridgestone Potenza RE040 205/50 R 17.
PERFORMANCES
Vitesse maxi en km/h: 206
400 m DA en secondes: 16,6
1 000 m DA en secondes: 30,3
0 à 100 km/h : 9
0 à 180 km/h : 32,2
Consommation moyenne : 11 L/100 Km

ZOOM, ZOOM, ZOOM ?
Depuis le rachat de Mazda par le groupe Ford, la marque japonaise est passée par une période trouble et cherchait sa voie. Désormais, depuis 4 ans maintenet ant Mazda possède une stratégie de gamme cohérente avec un développement régulier. Certes, le partage des plate-formes et des motorisation avec les autres marques du groupe Ford est devenu un impératif, mais par un design novateur et un esprit frais, Mazda nous offre régulièrement des produits très intéressants. Dans la gamme Mazda 3, le rôle de version sportive est pour l'instant dévolu à la Mazda 3 2.0 MZR Performance...


Lors du rachat de Mazda par le groupe Ford, la marque japonaise avait une gamme variée et des plus attrayante : Mazda 323 avec multiples carrosseries, RX-7, MX-5, MX-6, MX-3… Et puis, après, plus rien ou presque ! Le géant américain a du digérer l'absorption de Mazda. Les démarrages sont difficile, tant pour les ventes que pour les produits. Ford va même jusqu'à re-badger avec des logo Mazda sur des Ford Fiesta (Mazda 121) ! Triste sort à cette époque pour une marque japonaise qui a su toujours être innovante, tant dans ses produits que ses technologies. Pour mémoire, Mazda avait même remporté en 1990 les 24 Heures du Mans avec son prototype à moteur rotatif. Et puis, l'intégration de Mazda a été réfléchie, et une véritable logique de gamme a été élaborée. Fort de cette logique, Mazda utilise la synergie de groupe pour les plate-forme et les moteurs. La récente Mazda 3 n'échappe pas à la règle et poursuit le renouvellement de la gamme Mazda. Pour l'instant, les sportifs doivent se contenter de la Mazda 3 2.0 Performance qui partage son moteur 2 litres de 150 ch avec la dernière Ford Fiesta ST 150.

DESIGN
Depuis le renouveau de la gamme Mazda, le design de la marque japonaise se démarque par une personnalité très forte et novatrice. La Mazda 6 et le coupé RX-8 ont d'ailleurs donné le ton. La Mazda 3 n'échappe pas à cette règle et offre des formes modernes et plutôt musclées. L'avant est travaillé pour une intégration optimale de la nouvelle calandre de Mazda et favoriser l'aérodynamique. Dans le prolongement de la calandre, le capot est nervuré à souhait. Les flancs sont assez lisses, mais se démarquent au niveau des ailes avant et arrière qui sont fortement marquées. Un bon point pour l'impact sportif visuel. A l'avant ou à l'arrière, les pare-chocs sont totalement intégrés et peints ton caisse. L'arrière est rebondi et reçoit des blocs optiques type " Lexus IS200 ". Un fin becquet de coffre est coiffe la lunette arrière tandis que les jantes alu 5 branches de 17 pouces chaussées de pneus à profil bas complètent idéalement les petites touches sportives de la Mazda 3 2.0 MZR Performance. A la final, l'ensemble dégagé par la Mazda 3 est homogène bien que l'on décèle les multiples inspirations qui ont guidé les designers. Certains y verront certainement quelques maladresses de style. Il est certain qu'au premier coup d'œil, il sera difficile pour le profane de déceler la variante sportive de la gamme Mazda 3. L'habitacle est également de facture très classique. Derrière le volant 3 branches, 3 compteurs entrelacés donnent les principales informations. La console centrale regroupe toutes les principales commandes dont la climatisation, la radio, … Entre les aérateurs et la radio est installé un écran digital qui donne un maximum d'informations au conducteur. Le levier de vitesses est décalé vers le conducteur afin d'offrir une meilleure prise en main. Les sièges baquets sont bien dessinés et sont recouverts de tissus bicolores. En plus de l'équipement complet de série rapporté au prix très attractif de la Mazda 3 2.0 MZR Performance, la finition est de très belle facture et confirme ainsi celle déjà entrevue sur la Mazda 6 ou le coupé RX-8.

MOTEUR
Avec son appellation MZR, ce quatre cylindres deux litres qui équipe la Mazda 3 2.0 MZR Performance, appartient à la nouvelle génération de moteurs Mazda. Il se caractérise par un bloc en alliage léger et coiffe un double arbre à cames en tête avec ses 16 soupapes. Mais sa principale innovation est son admission d'air à longueur variable. En fonction du régime moteur, une soupape (qui est installée dans le collecteur) permet de modifier l'acheminement et l'importance du débit d'air vers les cylindres. Le parcours est donc soit court à grand diamètre pour la puissance dans les tours, soit long et fin pour favoriser le couple à bas régime. Ce système baptisé VIS est également monté sur la nouvelle Ford Fiesta ST 150. Bien que le moteur soit identique à la Fiesta ST 150, la boîte de vitesses, toujours à 5 rapports, n'offre pas la même démultiplication sur la Mazda 3 2.0 MZR Performance. Comme sur sa petite cousine de chez Ford, le caractère mécanique est identique : dès les plus bas régimes les relances sont laborieuses sans rétrograder, tandis qu'elle se montre plus à son aise dans les tours. Ce système VIS ne semble encore pas totalement optimum pour les reprises à bas régime. Cela est d'autant plus frappant que ce deux litres est brillant dans les tours. Une sorte de manque d'homogénéité dans la courbe de couple et de puissance ? La boîte dispose d'un étagement correct et le maniement est toujours ferme et précis.

CHASSIS
Pour le châssis de leur Mazda 3, les ingénieurs ont jeté leur dévolu sur des solutions classiques et éprouvées. Un ensemble MacPherson (triangles) avec barres antiroulis se charge de l'essieu avant tandis que l'arrière accueille un essieu multibras avec ressorts/amortisseurs séparés. Une barre antiroulis vient compléter la panoplie pour contenir la prise de gîte dans les courbes. Afin de faciliter la tâche des apprentis pilotes que nous sommes tous (ou presque !), Mazda a monté de série sur sa Mazda 3 2.0 MZR Performance un antipatinage TCS et également un contrôle de trajectoire électronique DSC qui, pour une fois, est totalement déconnectable ! Chez Porsche ce n'est malheureusement toujours pas le cas alors que chez Mazda c'est possible. C'est le monde à l'envers !! La direction fait appel à une crémaillère avec assistance (électro-hydraulique) et offre 2,9 tours de butée à butée. Pour freiner la bête, Mazda à porté sa confiance sur un système à quatre disques (dont deux ventilés à l'avant) de diamètre généreux allié à un ABS et EBD pour optimiser l'efficacité du freinage et permettre au conducteur en situation d'urgence de conserver son pouvoir directeur. Une fois la mécanique en température, il est désormais possible de pousser cette Mazda dans les courbes pour mieux apprécier ses qualités dynamiques. Jamais sournoise, toujours très saine, la Mazda 3 2.0 MZR Performance offre un comportement très dynamique bien secondée par un freinage efficace qui permet de jouer un peu. La prise de roulis est contenue, malgré les 1,3 tonnes de la voiture, et les pneus larges Bridgestone (Potenza RE040 205/50 R 17) accrochent la voiture au bitume. Un châssis bien né qui aurait bien supporté quelques chevaux supplémentaires. Avec son style et sa finition, le châssis est bien l'un des points forts de cette Mazda 3 2.0 MZR Performance. Avec en plus un prix avantageux à moins de 20 000 euros, peu de sportives peuvent prétendre à lutter dans la même catégorie de prix avec les mêmes arguments.

:: CONCLUSION
La Mazda 3 2.0 MZR Performance offre une prestation globale de qualité surtout au regard de son prix de vente inférieur à 20 000 euros. Certes, ses 150 ch, et surtout sa courbe de puissance font un peu pâle figure face à un châssis dynamique, sain et équilibré. Sa facilité de conduite rapide offre l'avantage de permettre à tous de se faire plaisir sans se faire peur. Un design convaincant, un équipement à la hauteur de série, un châssis au top et un excellent rapport prix/prestation nous ramène aux années 80 lorsque les japonais proposaient des véhicules intéressants et aboutis à des tarifs compétitifs. Une bonne nouvelle pour tous les amateurs de japonaises...
Revenir en haut Aller en bas
 
MAZDA 3 2.0 MZR Performance
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Opening night chez MAZDA Klontz, en 142 photos de Gabecity :
» Bonjour ! [Mazda Mx-5 Mk.1]
» nouveau camion besoin de conseil
» Nouveau HR 2x700: Challenge Furai 2x700C
» Challenge Furai, quelles options ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
team japan car 66 :: VOITURE :: MAZDA-
Sauter vers: